4 mois de l’élection présidentielle ivoirienne , la situation n’a jamais été aussi confuse et incertaine pour Guillaume Soro Chris Yapi qui essaie de mettre toujours à jour l’opération de déstabilisation déjouée en décembre 2019. Mais en dehors de lui qui a choisi la forme des armes et de la violence, rien n’est tout à fait facile pour les autres. Analysons ensemble.